Tout honnête chercheur de vérités se heurte inévitablement aux événements du 11 septembre 2001, car ce sont ceux-ci qui ont amené un changement radical dans la façon dont nous percevons désormais le monde. En effet, il ne se passe plus une seule journée sans que les « actualités » régurgitent les mêmes « nouvelles » : lien avec Al-Qaïda, attentats suicides, morts, blessés, islamistes radicaux ou islamistes récemment convertis, guerre en Irak, en Afghanistan, au Pakistan, en Palestine, voitures piégées, tortures, prisons secrètes, nouvelles mesures de sécurité, passeport biométrique, écoute téléphonique, niveaux d’alerte jaune, rouge, etc. Ce nouveau champ sémantique fait dorénavant partie de notre quotidien à un point tel que peu de gens le remettent en question. C’est ainsi, nous vivons désormais à « l’ère du terrorisme », et c’est tout!

De la même façon que le feu du Reichstag de 1933 fut l’événement qui cristallisa l’opinion publique et permit au régime nazi de partir en croisade, les événements du 11 septembre 2001 ont galvanisé le peuple états-unien ainsi que les élus de plusieurs pays à supporter le déclenchement d’une guerre mondiale contre « le terrorisme », ennemi invisible qui peut se cacher partout.

Au lancement de cette guerre, G.W. Bush à déclaré : « Vous êtes avec nous ou contre nous ». Le message était on ne peut plus clair. Le monde venait de basculer dans un conflit à perpétuité issu d’un scénario digne d’Hollywood : deux avions s’écrasent dans les tours du World Trade Center, celles-ci s’effondrent, un avion frappe le Pentagone et un autre s’écrase en Pennsylvanie. La première puissance militaire mondiale, les États-Unis, est blessée. Représailles il y aura.

Mais est-ce réellement de cette façon que cela s’est passé?

Nombreux sont les événements qui se sont déroulés peu avant et longtemps après les tragiques incidents qui indiquent 1) une connaissance a priori de l’incident et 2) un intérêt marqué pour la dissimulation de ce qui s’est réellement passé en ce triste jour. Par exemple, quelques jours seulement avant, un volume 25 fois supérieur à la normale d’options de vente portant sur les actions d’United Airlines est transigé. Et que dire de l’empressement de l’administration américaine à évacuer rapidement les débris, empêchant ainsi toute investigation : une bonne partie de l’acier récupéré a été revendu à des ferrailleurs asiatiques dans les jours suivant les attentats. Et que dire du non-empressement de cette même administration à ouvrir une commission d’enquête ? Ce sont les familles des victimes qui se sont battues et ont finalement obtenu que cette commission d’enquête soit créée, le 27 novembre 2002, soit plus de 440 jours plus tard!

Ce ne sont ici que quelques faits parmi une montagne d’autres controversés, d’invraisemblances et d’incohérences entre ce qu’il nous est permis de déduire et ce que l’on nous raconte. En regardant de plus près, il faut se rendre à l’évidence : la populace est tombée dans le gigantesque panneau de la théorie du complot islamique. Les médias ne manquent d’ailleurs pas une seule opportunité de nous le répéter, et ce, depuis six ans maintenant : les avions auraient été détournés par 19 « terroristes » islamistes, et ce, uniquement à l’aide de couteaux de plastique et de quelques heures de cours de pilotage. Bien entendu, ils avaient des preuves : une voiture louée attendait patiemment qu’on la découvre dans le stationnement de l’aéroport de Boston avec, à l’intérieur, un exemplaire du Coran et une vidéo d’instruction sur la façon de piloter un avion commercial. C’était pratique.

Il est bien entendu hors de la portée de cet article de passer en détails chaque inconsistance entourant ces incidents, car elles sont trop nombreuses, et ce travail a été fait par plusieurs, et bien fait de surcroît. Malgré tout, il serait pertinent de présenter ici deux faits cousus de fil blanc.

 

1) Le mystère de l’avion invisible et introuvable du Pentagone

Lorsqu’un avion s’écrase, il laisse inévitablement des débris et abîme considérablement le sol…

Mais lors de l’incident au Pentagone, rien, niet, nada ! Pas même une petite marque au sol. Et que dire de l’avion lui-même? Ou est-il?

Quelqu’un y voit un Boeing 757 ? Regardons de plus près. Nous remarquons sur cette photo qu’il reste des vitres intactes. Un Boeing n’aurait fait que si peu de dégâts ? Et que dire de l’absence de dommages dus à l’impact des réacteurs (les pièces les plus solides) d’un tel appareil?

Et la partie du toit, que l’on voit ci-haut effondrée, ne l’était pas après l’impact, il lui a fallu au moins une demi-heure avant de s’écrouler. Voici le trou initial causé par le supposé Boeing :

Un Boeing 757 se serait donc faufiler entre le toit et le gazon? Douteux, non?

Encore une fois, un tapis de gazon tout simplement impeccable !

Bien sûr, les « experts » ont tôt fait de trouver des explications du style « l’appareil s’est volatilisé, il a fondu à cause de la chaleur, il s’est évaporé », et le public a tôt fait de les croire. On objectera bien entendu que de penser autrement, que d’oser refuser les explications officielles tient du conspirationnisme car, après tout, ce sont eux les experts. Mais que fait-on alors du gros bon sens? Doit-on refuser de voir l’évidence et remettre notre jugement aux mains des certains « spécialistes » de connivence?

 

2) Le magique effondrement des tours du World Trade Center

L’effondrement des tours du WTC est quelque chose de très particulier. Nous aurions tous dû nous en apercevoir au premier coup d’oeil. Certains l’ont vu pour ce que c’était dès le départ, mais ce genre de remarque a très tôt été muselé.

Quoique cela puisse paraître à certains plus ou moins invraisemblable, l’aspect « démolition contrôlée » de l’événement saute pourtant aux yeux.

Chargement en cours…

Les bâtiments de cette taille (et même de moindre taille) ont la réputation de ne pas se laisser aisément détruire sans causer de grands dommages aux structures avoisinantes. La démolition de buildings n’est pas qu’une spécialité très pointue, c’est un art. Chaque charge explosive doit être minutieusement calculée, placée avec grand soin et synchronisée à la perfection afin que la structure s’effondre sur place sans verser sur le côté et se répandre loin de sa base ou encore sans qu’elle refuse carrément de s’effondrer.

Une des techniques utilisées consiste à couper, à l’aide de charges explosives, les poutrelles d’acier sous des angles opposés…

…pour qu’ainsi l’immeuble s’effondre sur lui-même et ne s’étale pas de tout son long.

Voici quelques images du « ground zero », les poutrelles parlent d’elles-mêmes :

Des coupes franches et angulaires.

Nous aurions tous dû le voir instantanément pour ce que c’était : une démolition contrôlée.

Bien sûr, cela remet bien des choses en question et la majorité d’entre nous s’accroche rapidement à l’étiquette « conspirationniste » pour éviter d’avoir à affronter une telle réalité qui, disons-le, n’est pas confortable.

Mais je conseille fortement à tout lecteur qui ne serait pas familier avec ces faits de bien vouloir mettre de côté l’inconfort et/ou la dérision que peut provoquer une telle révélation et de prendre le temps de regarder l’énorme documentation disponible au sujet de l’imposture que représente le 11 septembre. Nos sociétés dites démocratiques versent tour à tour (jeu de mots non intentionnel 😉 ) vers un totalitarisme issu d’un seul et unique événement : celui du 11 septembre 2001. Mesures de sécurité et lois liberticides ont, depuis ce jour fatidique, poussé comme des champignons dans la majorité des pays dits civilisés, des guerres injustifiées ont vu le jour et la dissidence est de plus en plus traitée comme un appui aux « terroristes » et, donc, elle-même passible d’emprisonnement sous ces nouvelles lois.

Cependant, ne prenez surtout pas ces dires pour une vérité incontestée (car elle l’est énormément!), mais renseignez-vous et diffusez les faits, exposez le mensonge pour ce qu’il est : une imposture aux graves conséquences.

 

– Webmestre Zone-7

 


Lecture et vidéos recommandés :

Pour une idée générale des points fondamentaux, voir les points essentiels réalisés par le Collectif ReOpen911.info à http://reopen911.online.fr/dossiers/911-les-points-essentiels.pdf

Concernant uniquement le supposé crash au Pentagone, je vous recommande de lire le livre de Thierry Meyssan, disponible dans la bibliothèque électronique dans la section  » 11 septembre  » ainsi que l’excellente vidéo du groupe de Signs-Of-The-Times.org disponible àhttp://www.pentagonstrike.co.uk/pentagon_fr.htm

De façon générale, la source la plus complète demeure le site http://www.ReOpen911.info

Nombre de documentaires, très bien réalisés et expliquant chaque invraisemblance et incohérence, y sont disponibles à http://www.reopen911.info/videos/. Beaucoup d’entre eux sont disponibles avec sous-titres français.

http://www.ottawa911truth.com/